Non, le « droit de manifester » n’est pas un « droit constitutionnel »

    0
    114

    L’équilibre entre la sécurité et la liberté est certes souvent difficile à trouver, mais ce n’est pas une raison pour faire systématiquement pencher le plateau de la balance au détriment de la sécurité. Sans laquelle, il ne faudrait surtout pas l’oublier, l’état de droit et la démocratie ne sauraient survivre longtemps.

    En savoir plus



    PAS DE COMMENTAIRES

    LAISSER UNE RÉPONSE