Michel Rocard ou l’éternel second

0
90
(FILES) This file photo taken on May 10, 1990 shows French President Francois Mitterrand (R) and Prime Minister Michel Rocard laughing during a reception at the Elysee Presidential Palace to celebrate the second anniversary of Rocard's nomination as Prime Minister. Former Socialist Prime Minister Michel Rocard died at the age of 85 in a Paris hospital on July 2, 2016, his son announced. / AFP PHOTO / DANIEL JANIN

On ne peut comprendre Michel Rocard que si on replace le parcours de ce dernier dans un conflit permanent avec François Mitterrand. Mais il faut bien constater que François Mitterrand fut le plus fort. Au soir des élections législatives de 1978, il avait alors fait une déclaration tonitruante en défiant l’autorité du premier secrétaire alors que les élections législatives étaient un échec. Il n’est pas peu de dire que François Mitterrand n’avait guère apprécié. Car tout opposait Michel Rocard à François Mitterrand: l’un était littéraire et l’autre, tout en ayant une grande culture, avait un langage de technocrate. François Mitterrand avait le sens de l’Histoire dramatique. Michel Rocard n’avait pas cette même dimension de l’Histoire; il l’avait plus modeste.

En savoir plus



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE