Alain Senderens, mort à 77 ans, avait rendu ses trois étoiles Michelin pour proposer une cuisine plus abordable

    0
    83
    Alain Senderens prépare l'un de ses plats, le 27 septembre 2002 à Paris, dans les cuisines du restaurant Lucas-Carton dont il est le grand chef. / AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH

    « La bouffe, c’est du plaisir, du plaisir, du plaisir. »

    En savoir plus



    PAS DE COMMENTAIRES

    LAISSER UNE RÉPONSE